Le Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon et le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE) se penchent sur le cas de grenouilles vertes !

Body: 

Depuis le début de l'année 2012, un partenariat entre le CEN LR et le CEFE a été créé afin de mener une étude sur les trois espèces de Grenouilles vertes présentes en Languedoc Roussillon (les deux grenouilles indigènes : la Grenouille de Pérez et la Grenouille de Graf, et l’espèce introduite dans la région au cours des années 70 : la Grenouille rieuse).

L’objectif est d’avoir une meilleure idée de la répartition spatiale de ces amphibiens, mais également mieux cerner leurs préférences en termes d’habitat, pour pouvoir ensuite mieux les protéger.

Pour cela, une stagiaire parcours depuis le mois de mars les zones humides de l’Hérault et du Gard à la recherche de ces amphibiens, pour enregistrer leurs chants et prélever leur ADN, qui, après analyse, permettront de mieux définir leur répartition spatiale sur ces territoires.

Pour l’instant, les températures fraîches de ces derniers temps ne sont pas très propices aux grenouilles vertes, et ces petites frileuses préfèrent attendre les nuits plus chaudes pour donner de la voix.

En attendant, on peut toujours admirer les autres habitants de nos mares, et avec un peu de chance, apercevoir des petites couleuvres chasser à la surface de l’eau."

 


 

Partager / Enregistrer