Fiche espèce :

Grenouille rousse

Rana temporaria

La Grenouille rousse a une taille moyenne (11 cm maximum), et une silhouette corpulente, avec de longues pattes robustes à faibles palmures à l'arrière. Sa peau est relativement lisse, quoi qu'un peu granuleuse. La coloration des individus est généralement brune, mais variable selon les zones géographiques et les individus, du roux au gris en passant par le marron. Deux lignes saillantes parallèles sont facilement distinguées sur le dos. La tête, à museau arrondi, présente des yeux proéminents à pupille horizontale, et une tâche noire en arrière des yeux et autour du tympan.

La Grenouille rousse se déplace par petits bonds. Elle est à la fois une bonne sauteuse et une bonne nageuse. En Languedoc-Roussillon, elle est essentiellement présente en montagne, dans les zones tourbeuses et forestières.

Les pontes sont des amas dans l'eau, composés de 2 000 à 4 000 œufs.

Le chant est rapeux, régulier et monotone (« grouk... grouk... grouk ») qui peut faire penser à un ronronnement de chat.

Bibliographie

ARNOLD E. N., GENIEZ P., DANFLOUS S., 2004. Le guide herpéto. Éditions Delachaux et Niestlé, Paris, 280p.

BURTON J. A. & ARNOLD E. N., 1998. Le multiguide nature de tous les reptiles et amphibiens d'Europe en couleur. Éditions Bordas, Paris, 271 p.

CHEYLAN M., GENIEZ P. H. & FONDERFLICK J., 1999. Reptiles et batraciens de France, clef de détermination & CDPhoto. CEP, Florac, 20 p.

DELACOUR J., 1996. Amphibiens et reptiles. Les cahiers d'Arthaud, éditions Arthaud, Paris, 160 p.

DUGUET R. & MELKI F., 2003. Les Amphibiens de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope, éditions Biotope, Mèze. 480 p.

GUYETANT R., 1997. Les amphibiens de France. Revue française d'aquariologie, supplément aux n°1 et 2, Nancy, 64 p.

MURATET J., 2008. Identifier les amphibiens de France métropolitaine. Éditions ECODIV, Collection Guide terrain, 291p.

ONEMA, 2008. Identification rapide des amphibiens de France métropolitaine. ONEMA, Boves, 38 p.